Culte en ligne du dimanche 22 novembre 2020

Accueil :

Soyez les bienvenus en ce dimanche matin, où nous sommes réunis pour adorer celui
qui a fait de nous
ses enfants, héritiers avec son Fils Jésus-Christ qui est venu ici-bas
pour être offert en sacrifice à notre place afin d’effacer nos péchés.

Nous répondons à l’appel de notre Dieu qui nous invite à le célébrer. Il nous dit dans Esaïe 54 :

« Oh, vous tous qui avez soif, venez vers les eaux, même celui qui n’a point d’argent !…
Tendez l’oreille et venez à moi, écoutez et votre âme vivra. »

Je vous invite à prier pour préparer nos cœurs à cette écoute

Seigneur notre Dieu et tendre Père, nous répondons à ton invitation de venir boire à la source de ta Parole. Cette Parole nous dit que là où deux ou trois sont assemblés en ton nom, tu es au milieu d’eux. Toi qui t’es abaissé pour descendre au milieu de nous, accorde-nous de te reconnaître, de t’écouter et de te chanter notre joie. Amen.

Chant: J’entre dans tes portes, JEM 428

J’entre dans tes portes, J’entre dans tes parvis Avec des louanges, Devant toi me voici.


Louange à Dieu

Dieu Tout-Puissant éternellement béni ! Toutes tes œuvres te louent et te célèbrent car ta bonté et ton amour surpassent toute compréhension.

En ce jour qui t’appartient, nous te bénissons pour ton Fils que tu nous a donné comme Sauveur. Nous te rendons grâce pour tout ce qu’il a accompli en notre faveur.
Tu nous a toujours traité avec amour et même dans les temps d’épreuve, tu as toujours eu en vue notre bien et notre salut.

Chantons la grandeur de notre Père éternel

Chant: Infiniment grand, JEM 956


Je lirai ce matin dans
Matthieu chap. 18, à partir du verset 1 à 5

« A ce moment, les disciples s ‘approchèrent de Jésus et lui dirent : qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux ? Alors Jésus appela un petit enfant, le plaça au milieu d’eux et dit :
En vérité je vous le dis, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants,
vous n’entrerez point dans le royaume des cieux.

C’est pourquoi, quiconque se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume
des cieux. Et quiconque reçoit en mon nom un petit enfant comme celui-ci, me reçoit moi-même. »

Et dans Proverbes 29. 23
« L’orgueil de l’homme le conduit à l’humiliation, mais celui qui est humble d’esprit obtient la gloire. »


Chantons

Chant: En Jésus seul, JEM 1004 (1,2,3)


Confessons nos péchés.

Inclinons-nous dans la prière :

Seigneur, Nous déposons à tes pieds, ce qui nous fait trébucher.

Seigneur, notre Dieu, nous avançons sur le chemin avec difficulté, avec maladresse et parfois même avec manque de foi. Nous ne gardons pas toujours les yeux fixés sur toi, nous n’écoutons pas toujours ta voix qui nous encourage et nous avertit. Donne-nous de mettre tes enseignements en pratique.
Pardonne-nous notre orgueil, nos lâchetés. Apprends-nous à vivre en ne comptant
que sur toi et pas
sur nos propres forces. Nous confessons, devant toi, nos erreurs, notre manque de foi et de confiance.

Mais tu nous dis : « prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur et vous trouverez du repos pour vos âmes. »

Nous remettons toutes ces choses entre tes mains Seigneur, toi qui es plein de compassion. Amen.

Pardon

Ecoutez, frères et sœurs, l’Annonce du pardon faites à tous ceux qui reconnaissent Jésus Christ comme leur sauveur

1 Timothée 1.15, l’apôtre Paul dit

« C’est une parole certaine et digne de confiance que Jésus-Christ est venu dans le monde pour sauver les pêcheurs, dont je suis, moi, le premier. »

Que tous ceux qui se repentent dans la foi reçoivent en Jésus-Christ l’assurance de leur pardon.

Chantons comme une confession de foi : Sola gratia, JEM 1014

Offrande

L’offrande que nous sommes appelés à faire est un signe de notre foi en Jésus-Christ qui, pour nous, de riche qu’il était, s’est fait pauvre pour nous enrichir.

Nous mettrons de côté cette offrande comme chaque semaine. Merci à vous tous qui continuez à soutenir l’église de vos dons, malgré les circonstances, en les envoyant au foyer ou au trésorier.

Rendons grâce à Dieu pour les dons qu’il nous accorde.

Seigneur, notre Dieu, accepte cette offrande que nous mettons de côté comme un signe d’adoration et d’amour. C’est de toi et pour toi que sont toutes choses. A toi soit la gloire, maintenant et toujours. Amen

Lectures bibliques

Prédication du 22 11 20

Thème. Se tenir sur et dans le creux du Rocher

Le peuple de Dieu était dans le désert, en route pour le pays promis. C’est dire que le désert est transitoire, fait, pour être traversé et non pour y habiter. Dieu nous le fait traverser pour nous essorer de tout ce qui est vanité et nous enseigner que l’homme ne vit pas que de nourriture ou tout ce qui est nature à satisfaire les besoins de notre humanité mais toute Parole qui sort de la bouche de Dieu.

Ici, sous la direction de Moïse, le peuple hébreux, extrait d’Egypte est confronté aux difficultés diverses, conséquences directes de son infidélité. Derrière lui et autour de lui, c’était le trouble et la confusion; devant lui, c’était l’inconnu, source d’inquiétude et d’angoisse. Et c’est au milieu de telles circonstances -pour s’assurer la présence personnelle du Très-Haut- que du cœur de Moïse qui était resté fidèle, sortit un soupir entendu de Dieu seul qui lui répond.

Lisons ensemble Exode33v13-15 ; Exode17v6, Isaïe 48v21, 1Cor 10v4

1_Eh bien, si j’ai ta faveur, fais-moi connaître tes intentions. Ainsi je te connaîtrai vraiment et je bénéficierai pleinement de ta faveur. N’oublie pas que ce peuple, c’est le tien. » 14Le Seigneur lui répondit : « Je viendrai en personne ! Tu n’auras pas à t’inquiéter. »15Moïse reprit : « Si tu renonces à venir en personne avec nous, ne nous demande pas de partir d’ici

2_Moi, je me tiendrai là, devant toi, sur un rocher du mont Horeb ; tu frapperas ce rocher, il en sortira de l’eau et les gens pourront boire. » Moïse obéit à cet ordre, sous le regard des ancien

3_Il (Dieu) conduit les siens au désert sans qu’ils aient à souffrir de la soif. Pour eux, il fait jaillir de l’eau hors du rocher : il le fend, et l’eau ruisselle.

 4_ ils buvaient en effet au rocher spirituel qui les accompagnait, et ce rocher était le Christ.

I- Obtenir de Dieu son engagement à nos côtés.

14(L’Éternel) répondit : Je marcherai moi-même avec toi et je te donnerai du repos. (La Colombe). SEIGNEUR répond à Moïse : « Je viendrai moi-même vous conduire. Tu n’as pas de souci à te faire. » (PdV).14Le Seigneur lui répondit : « Je viendrai en personne ! Tu n’auras pas à t’inquiéter. » (FC)

Pour Ses enfants que nous sommes devenus en Christ Jésus, les voies de l’Eternel sont préparées, tracées d’avance, bien que dans Sa sagesse Il nous les révèle tout d’un coup mais une après une. Ne nous étonnons pas que Dieu nous laisse dans l’ignorance quant à la forme que prendront Ses voies pour chacun de nous personnellement. Pour quelle raison ? Parce que Dieu, le Père, veut que, seul le principe de la foi gère la vie de Ses enfants. Il nous suffit de connaître ses intentions- pour nous- qui ne sont que bienveillantes et d’avoir foi en Sa présence promise comme le dit Esaïe 30v18 : « le Seigneur espère toujours vous montrer sa bonté, il voudrait se lever pour vous manifester sa tendresse. Car le Seigneur est un Dieu juste. Heureux tous ceux qui espèrent en lui ! ». Dieu ouvrira la marche devant nous et garantit notre arrière, c’est dire que nous sommes en marche, en mouvement vers un avenir qui chante. Ainsi, “Marchons dans l’amour, comme aussi le Christ nous a aimés et s’est livré lui-même pour nous” (Éphésiens 5:2). Chacun est invité à garder présent à l’esprit que si Dieu nous demande la foi, Il l’accompagne incontestablement du don de la paix (de sa paix). Soyons assurés de sa Présence, conditions de notre victoire sur l’adversité et la garantie d’un travail fructueux.

II- Fais-moi connaître Tes voies et fais –moi voir Ta Gloire

18Alors Moïse dit au SEIGNEUR : « Je t’en prie, fais-moi voir ta gloire ! »  Le SEIGNEUR lui répond : « Je vais passer devant toi. Je te montrerai toute ma bonté et je te dirai mon vrai nom, Je serai bon avec qui je veux être bon et j’aurai pitié de qui je veux avoir pitié. 

 Naturellement ; celui qui cherche la gloire de Dieu ne désire que sa sainte volonté soit accomplie en toutes circonstances(.) Ce n’est qu’avec la lumière de Dieu, éclairant notre cœur, que pouvons avancer d’un pas assuré. C’est ce qu’on appelle avoir un œil éclairé : « 22L’œil est la lampe du corps : si ton œil est en bon état, tout ton corps est éclairé ; mais si ton œil est malade, tout ton corps est dans l’obscurité »

Que notre regard soit sain et franc pour discerner dans ces brouillards de séduction et du mensonge, la voie que Dieu montre à ceux qui ne cherchent que Sa gloire. Dieu a montré Ses voies à Moïse, mais ce chemin était rempli d’obstacles. Voyez-vous, le désert où se ressent fortement la solitude constitue les circonstances dans lesquelles Dieu fait voir Sa gloire à celui ou celle qui obéit à Son appel. Notons que

III- Dans le creux du Rocher, établi sur le Rocher

21Le SEIGNEUR dit encore : « Voici une place près de moi. Reste là sur le rocherAlors quand ma gloire passera, je te cacherai dans le creux du rocher. Je te couvrirai de ma main pendant que je passerai. 

« Écoutez-moi, dit Dieu vous qui avez besoin d’être sauvés, vous qui cherchez à me connaître. Regardez dans quel rocher vous avez été taillés, dans quelle réserve de pierres, vous avez été pris Esaïe 51

a) Sur le Rocher

Enraciné et fondé signifie ici “construire une fondation stable basée sur la connaissance et la compréhension de l’amour de Dieu.” En d’autres termes, la connaissance de l’amour de Dieu pour chacun de nous est la vérité fondamentale sur laquelle toutes les autres vérités doivent être construites ! Nul ne peut contester l’importance d’avoir une foi solide, fondée sur des bases sures : l’Amour. Dieu veut que nous saisissions la vérité sur Son amour et que nous en fassions le fondement de notre marche quotidienne. Ephésiens 3v17.

De nombreux chrétiens ont connaissance de l’amour de Dieu depuis leur enfance, quand ils chantaient leur chant d’enfant préféré : “Jésus m’aime, je le sais car la Bible me le dit.” d’autres ont peut-être une connaissance théologique de l’amour de Dieu parce qu’ils ont entendu des sermons à ce sujet et ont même mémorisé des passages de l’Écriture. C’est peut-être le cas de nous tous, Mais il nous reste encore à expérimenter l’étendue cet amour dans nos cœurs. Comme l’apôtre l’écrit : « …que Christ habite dans vos cœurs par la foi ; afin qu’étant enracinés et fondés dans l’amour, vous puissiez comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et connaître l’amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu” (Éphésiens 3:17-19). Comprendre l’amour de Christ, c’est comprendre Christ lui-même et c’est le mystère de l’amour de Dieu, manifesté dans la chair. Cela est si important que l’apôtre Paul en faisait un sujet de prière :
Que Dieu daigne, selon la richesse de sa gloire, vous armer de puissance par son Esprit pour que soit fortifié en vous l’homme intérieur. (Éphésiens 3, 16). L’amour divin nous sort de l’égocentrisme et vers les autres car l’amour de Dieu bâtit nos cœurs avec ses vertus pour que nous puissions construire de relations interpersonnelles de qualités. La qualité de nos vies dépend aussi des qualités des personnes au travers des qualités de relations qui nous unissent les uns aux autres

b) Dans le creux du Rocher

A ce titre que nous prenions notre place dans la fente du rocher, c’est le seul lieu où nous soyons vraiment en sécurité. « Car vous êtes mort, et votre vie est cachée avec le Christ en Dieu.

Dans ces jours de confinement où tout le monde est en quelque sorte obligé de se cacher pour se protéger et pour protéger des autres, je note dans l’Ecriture qu’il existe une autre manière d’être caché et vraiment protégé. C’est le fait d’être caché en Jésus et donc assurément à l’abri de tout mal et de toute forme d’attaque ténébreuse. Nous pouvons bien être les cibles de l’adversaire et de la maladie mais, cachés dans le Seigneur, nous sommes assurément en pleine sécurité.

La communion avec Jésus-Christ est le secret de la persévérance et de la fidélité. Il est le point de ressourcement spirituel même dans le désert. « Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire! tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t’aurait donné de l’eau vive. » Quand nous sentons la sécheresse, la soif spirituelle et l’insuffisance de nos efforts, Dieu ouvre nos yeux et nous fait voir l’eau qui découle du Rocher meurtri, « il en sortira de l’eau, et le peuple boira ». Et il est mentionné dans 1 Cor 10v4 : « Ils buvaient en effet au rocher spirituel qui les accompagnait, et ce rocher était le Christ »C’est là, dans ce lieu près de Lui, que le Seigneur nous montrera Son chemin et renouvellera nos forces, par le renouvellement de l’être intérieur qui, renforcé par la vertu de son Esprit nous donne d’arriver à bon port quelques soient les difficultés rencontrées le long de la marche et enfin nous fera voir Sa gloire.

Par l’Eternel, le Dieu de la Bible dévoile autrement le mystère de la vie. En ce sens que dans l’épreuve du désert, il appelle son peuple à boire une eau vive qui jaillit du Rocher. Une eau qui, en dépit de la force de la mort, devient un appel à traverser le désert jusqu’au pays ou sera construit le Temple de Dieu et où coulera l’eau en abondance. C’est donc dire que même au creux d’une situation affligeante, nous pouvons faire confiance en une transformation réelle de la vie inscrite dans le plan du salut. Dieu n’est pas celui qui vient régler les problèmes de l’existence comme par magie, mais il est celui qui nous accompagne et nous soutient dans la traversée de nos déserts. Boire à sa source, c’est faire face à la vie telle qu’elle se présente, avec ses hauts et ses bas. C’est essentiellement croire que des causes destructrices comme l’échec, la maladie, le Covid 19 et la mort n’empêchent pas d’entrer dans la joie du Royaume de Dieu.

Prions

Pour le besoin de forces à renouveler

Nos cœurs,

Ajuster Notre positionnement en Christ

Rafraichir l’homme intérieur

Intercession

Seigneur, nous voulons nous remettre entre tes mains pour cette semaine. Veille sur chacun de tes enfants. Tu connais chaque circonstance de nos vies, chaque difficulté, chaque épreuve que nous avons traversé et celles que nous traverserons. Renouvelle nos forces et notre foi. Remplit-nous de ta paix.

Donne à ton Eglise d’être attentive à ceux qui ont plus particulièrement besoin d’aide, de soutien et d’affection. A tous, donne ta lumière pour avancer sur le chemin et la joie de ta présence.

Nous voulons te remettre notre pays et les circonstances troublées que nous affrontons ensemble. Dirige ceux qui gouvernent vers des décisions pleines de sagesse.
Nous prions pour notre ville, son Maire et ses conseillers. Veille sur chacun d’eux.

Etend ta main bienveillante sur tous tes enfants ici et ailleurs, touche le cœur de ceux qui ne te connaissent pas et fais de nous des témoins toujours en éveil pour parler de toi et de ton amour. Soutien ceux qui sont persécutés pour ton nom. Nous t’en prions dans le nom de Jésus-Christ.
A toi soit la gloire, à toujours. Amen

Moment musical

Exhortation – Isabelle
Je vous laisse cette exhortation pour la semaine qui commence : Colos. 2.6/9
« Ainsi, comme vous avez reçu le Christ Jésus, le Seigneur, marchez en lui ; soyez enracinés et fondés en lui, affermis dans la foi d’après les instructions qui vous ont été données et abondez en actions de grâces. Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie selon la tradition des hommes, selon les principes élémentaires du monde et non selon Christ. Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. »


Bénédiction (Rom 15.13)

Que Dieu qui donne l’espérance, vous remplisse d’une joie et d’une paix parfaite par la foi que vous avez en lui afin que vous soyez riches en espérance par la puissance du Saint-Esprit ?

Chant final : Règne en moi – JEM 591

Libres de nos chaînes, nous marchons vers toi.

Bonne semaine à tous

Liturgie-22-11-20

Prédication du 22 11 20

Laisser un commentaire