Prédication du 2 décembre 2018.