Prédication du 30 juillet 2017 au temple d’Alès (S. Kouyo)