Prédication du 17 octobre 2021.

Prédication apportée par le pasteur Samuel Kabo

Comment obtenir la grâce de Dieu le Père ?

Ce dimanche je vous invite à me suivre dans la découverte des richesses insondables de la grâce divine.

Notre cœur est le centre de notre personnalité de notre vie. Ainsi quand quelqu’un donne son cœur à Dieu par Jésus le Christ, il donne à Dieu toute sa vie. A partir de ce moment l’Eternel Dieu entend prendre le contrôle de votre existence. Petit à petit, l’Esprit se met en œuvre en nous pour révéler la personnalité du Père dans l’étendue de son amour. L’esprit nous enseigne. Comme une lumière qui éclaire l’une après une les pièces d’une maison, les secrets du cœur du Père font jour dans notre esprit alors les réalités du royaume s’enracinent en nous fortifient notre foi.

Introduction.

« Et l’Eternel Dieu fit à Adam et à sa femme des vêtements de peau, et les revêtit. » Genèse 3v21 

Ce n’est pas parce qu’une personne commet une transgression que l’Eternel Dieu, l’oublie. Dieu aime autant ses enfants après qu’ils aient péché avant. Il ne leur retire pas sa sollicitude. Il doit le châtier, mais le châtiment est teinté de miséricorde et de pitié. Quand Adam et Eve avaient succombé au péché, la gloire de Dieu qui est leur couverture s’est retirée d’eux. Ils furent exposés. La seule justice dont l’homme peut se parer pour se rapprocher d’un Dieu, c’est la justice offerte par Dieu lui-même. Celle dont Dieu a revêtu l’homme. Ici ce fut l’occasion de la première expiation pour les péchés ‘couvrir, expier, pardonner ‘. Dieu couvrit leur nudité et leur honte par le sacrifice d’une victime. Par préfiguration du Christ, l’Agneau de Dieu immolé depuis la fondation du monde (Apoc 13v8). En le reconnaissant Il nous revêt de sa justice. Il change notre statut de serviteurs de justice en enfants de Dieu

I- Enfants du Père

« 26Car vous êtes tous enfants de Dieu par la foi qui vous lie à Jésus Christ. 27Vous tous, en effet, vous avez été unis au Christ dans le baptême et vous avez ainsi revêtu la manière d’être du Christ. 28Il n’y a plus ni Juif ni païen, il n’y a plus ni esclave ni citoyen libre, il n’y a plus ni homme ni femme ; en effet, vous êtes tous un, unis à Jésus Christ29Si vous appartenez au Christ, vous êtes alors les descendants d’Abraham et vous recevez l’héritage que Dieu a promis. » Galates 3v26

Ce texte rappelle à notre esprit le rôle que joue la loi de Moïse. Elle ne fait que nous convaincre du péché. Elle m’apprend que je suis foncièrement pécheur sans le pouvoir de me rendre juste. Ainsi, par mon incapacité à obéir à la loi, celle-ci me déclare mort sans pouvoir de me restituer la vie. Ainsi, elle ne joue que la fonction du conducteur qui me mène à Christ, après quoi son rôle est terminé. (fin de la loi, commencement de la grâce, la vérité va être amplifiée. Mat5v17, lumière)

Le baptême dont il est question ici doit entendu sous deux sens.

L’acception de Jésus-Christ comme Parole créatrice qui nous fait mourir à notre ancienne nature d’Adam et nous restitue à la vie. (on peut ne pas faire l’expérience pratique de l’eau)

L’expérience baptismale de l’eau n’est qu’une démonstration de témoignage public de notre appartenance à Christ.

II- Le revêtement de justice qui rend le Père favorable à votre égard

Héb 10 : « Ainsi, par une seule offrande, il a conduit à la perfection pour toujours les personnes qu’il a rétablies dans leur relation à Dieu. …9Ainsi, frères et sœurs, nous avons la liberté d’entrer dans le lieu très saint grâce au sang du sacrifice de Jésus. 20Il nous a ouvert un chemin nouveau et vivant au travers du rideau, c’est-à-dire par son humanité.. Approchons-nous donc de Dieu, avec un cœur sincère et une entière confiance…6Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, en vue d’un secours opportun »

« 23Laissez-vous renouveler par l’Esprit qui agit sur votre intelligence.  24Revêtez l’être nouveau, créé à la ressemblance de Dieu et qui se manifeste dans une vie conforme à sa volonté et digne de lui qui est inspiré par la vérité » Ephésiens 4v23

De même qu’on quitte un vêtement pour un autre costume, chacun de nous a dépouillé le vieil homme et revêtu l’homme nouveau (v22). Notre doctrine qui se traduit dans le vivre et l’agir de chacun est une Personne. C’est le Christ. « Christ en nous l’espérance de la gloire » Col.1v27.

Comme style de vive, il s’apprend. Car nous constatons dans quelles ténèbres morales et spirituelles le monde est plongé par l’ignorance de Dieu (lumière). Nous qui avons été enseignés en Christ, selon la vérité, montrons par notre conduite comment nous avons appris à revêtus du Christ. C’est en Christ que notre nouvelle nature atteint sa plénitude, à l’opposé d’un immature qui, faute d’être affermi dans la vérité, s’expose, ou reste réceptif à toutes formes d’erreurs qui courent même théologiques.

III-Illustration

Genèse 27

Voilà une famille où Dieu est connu et pourtant, c’est un espace familial désuni où règnent tristement l’esprit partisan, les convoitises, les fraudes et le mensonge.

Isaac est devenu vieux en même temps il est devenu aveugle, mais doublement : aveugle physique et également aveugle spirituel. Il est devenu de plus en plus sensuels. Un fin gourmet, malgré qu’il soit devenu vieux, il n’a pas perdu ses capacités gustatives. Ses papilles, contrairement ses spirituels, sont particulièrement alertes pour déguster le bon gibier dont il raffole. Aime manger.

Isaac, charnel

Rebecca, conceptrice et initiatrice de supercherie

Seul Esaü pourrait nous paraitre sympathique, mais Dieu connaît son cœur profane pour avoir vendu son droit d’aînesse. Mais à travers cette injustice apparente, la volonté divine allait s’accomplir.

Jacob, le tricheur, avec la complicité de sa mère parvient à ses fins : obtenir la bénédiction du Père, comment en ‘endossant’ le vêtement du fils aimé du Père (Dieu et le christ)

IV- Conclusion

« Revêtez la façon d’être du Seigneur Jésus Christ. Sortez d’une logique humaine qui a pour moteur les mauvais penchants. » Romain 13v14

Voilà un motif essentiel pour demeurer fidèle et ranimer nos cœurs car tant que dure la nuit morale de ce monde, les enfants de Dieu que nous sommes devenus sommes appelés impérativement à revêtir ‘ les armes de lumières ». Maranatha, le Seigneur vient.

Prions

Pour nous débarrasser de tout esprit de mérite, de la loi, pour nous reposer sur l’œuvre du Christ.

Hébreux 4v16 : Approchons-nous donc avec confiance du trône de Dieu, où règne la grâce. Nous y trouverons la bienveillance et la grâce, pour être secourus au bon moment.